Vous êtes ici : Accueil » Blogs »

Effectuer une maintenance régulière sur son blog

blogging

Si vous êtes blogueur vous le savez sûrement déjà (et si vous êtes simple lecteur vous aurez un peu l’arrière du décor) mais un blog n’est pas uniquement que proposer un joli design, gérer sa communauté, rédiger des articles, les mettre en page et les promouvoir sur divers réseaux, digg-like, … bloguer c’est aussi maintenir ce qui a été fait depuis le début le plus opérationnel possible.

Le plus grand secret des blogs est que, globalement, plus vous publiez plus vous aurez de visites. Même si vous apparaissez mal dans les moteurs, plus il y a d’articles sur le blog plus il y a de chances d’être trouvé ou de voir d’autres sites lier vers votre contenu. Et plus votre contenu est intéressant, plus ça risque d’être le cas. Si en plus vous combinez un bon référencement c’est bien évidement l’idéal mais théoriquement (et grossièrement, je n’entre pas dans le détail) plus vous avez de pages dans l’index des moteurs plus vous verrez arriver de monde.

Effectuer une maintenance régulière sur son blog

Si je le mentionne c’est que nombreux sont ceux à penser qu’il suffit de coup de publier 3, 4 ou 10 billets par jour pour avoir des stats qui claquent. C’est vrai … mais celui qui ne gère pas ses archives perd une partie de son temps, construire un blog sur le long terme c’est un peu comme pour une maison : si votre construction n’est pas isolée vous pouvez avoir aussi chaud en chauffant 2 fois plus mais vous perdez de l’argent inutilement.

Outre les aspects uniquement de référencements il y a d’autres points à prendre en compte qui sont  : la lisibilité pour le visiteur, la pertinence de l’information, …

1. 404

Traquer les erreurs 404 de son blog est très important parce qu’elles empêchent les visiteurs de naviguer correctement. Dans le cas présent le lecteur est déjà arrivé sur votre blog et tente d’y lire quelque chose, vous avez réussit le plus important ce serait donc un peu bête de le perdre aussi vite qu’il n’est venu. D’un point de vue moteur de recherche c’est pareil, une page 404 l’empêche d’arriver au contenu censé être en bout de ligne.

Heureusement, pour tout vérifier, un plugin wordpress très bien fait existe : 404 notifier

2. Le linking « mort »

Lorsque vous bloguez vous avez vite plusieurs centaines de liens sur votre site, pointant vers des services, des sites, des pages spécifiques, des démos, des clips, … Les sites mentionnés arrêtent parfois de vivre, deviennent obsolètes, disparaissent, changent leurs propres structures de liens, … bref le web est mouvant et de nombreux liens sont cassés après un certain temps.

Fixez-les car vous perdez une part du poids de votre page vers ces sites inutilement et en plus vous fournissez une mauvaise information aux lecteurs (qui n’a jamais cliqué sur un lien renvoyant vers un site mort ? C’est une perte de temps inutile). Le pire étant évidement les sites ou blogs sortant en 1er lieu sur une requête et dont aucun des liens mentionné ne fonctionne encore.

En gérant cela non seulement vous pouvez remplacer le lien par un lien plus récent mais vous montrez aussi aux visiteurs que vous êtes à jour, que vous vous occupez de ce dont vous avez parlé par le passé et que vous vous préoccupez de lui fournir la bonne information. Si le site ou la page n’existent plus alors supprimez le lien ou barrez-le, vous éviterez de perdre du poids inutilement et vous ferez gagner du temps aux lecteurs.

Le plugin wordpress dont je me sers : Broken Link Checker

3. Le linking encore « vivant »

Comparé au point 1, ce type de linking est plus difficile à gérer. Il s’agit ici des liens toujours valides mais dont la nature du site change. Imaginons que vous fassiez un article sur un site écologique et qu’après 1 ou 2 ans ce site disparaisse au profit d’un site high-tech ou pire. Le contexte et la nature du lien ne sont plus en accord avec votre présentation, la personne arrivant sur votre article pour lire quelque chose concernant l’écologie repart avec une information périmée, se fait une mauvaise image de votre contenu et éventuellement tombe sur un site choquant.

Ça n’arrive peut-être pas souvent mais c’est à prendre en compte. Et ce n’est pas forcément si rare que cela ou réservé uniquement à de petits sites puisque je me suis rendu compte de cela sur le réseau social qu’avait lancé Christophe Lefevre (concepteur de Blogasty, …). En effet le site Vibstars (http://vibstars.com/) renvoie maintenant directement sur une sorte de site de news/digg-like érotique … bien loin de l’objectif initial du projet.

En ajoutant une petite mention du changement de nature du site lié vous prévenez le lecteur et montrez que vous êtes attentif à son confort (exemple : l’interview que j’avais faite de Christophe à l’époque).

Le plugin wordpress du point précédent fonctionne aussi de ce point de vue (enfin je pense, c’est lui qui m’a mentionné la redirection présente sur Vibstars en tous cas).

4. La mise en page

Visuellement il est aussi intéressant de mettre à jour ses anciens articles car il est possible que lors d’une modification quelconque vos images, vos règles, vos séparations, effets divers, … ne passent plus comme vous l’entendiez. C’est le cas lorsque vous changez de thème par exemple.

Un exemple concret sur cet article qui est présenté comme je le faisais du temps de mon premier thème. Le contour bleu et l’ombre ne sont plus adaptés à la charte graphique actuelle, les images ne sont pas nommées correctement, … en le retravaillant j’améliore le confort visuel des lecteurs ce qui pourra jouer sur l’image qu’ils se font du blog.

5. L’apprentissage

Au fil du temps vous apprenez des nouveaux aspects du référencement, vous trouvez un outil permettant d’optimiser la taille des images (plugin Smush.it pour wordpress ou le site en ligne pour les autres), d’optimiser sa base de données de blog (Optimize DB), … idéalement appliquer ces nouvelles techniques apprises à l’ensemble de votre blog et de manière régulière est à conseiller.

Conclusion

Ce travail est très fastidieux à faire et cela demande du temps, d’autant plus si vous avez de nombreux articles. Je suis en train d’effectuer tout ce travail de fond sur le blog qui n’a pas plus de 800 articles. J’y vais petit à petit mais j’ai démarré ce travail depuis 3-4 semaines et j’en ai encore pour un bout de temps, j’imagine celui qui a des milliers d’articles… par contre je trouve que c’est plus « sain » (même si ce n’est pas toujours facile de se motiver à revenir sur des choses déjà publiées).

Si vraiment le gain en terme de performances quelconque est réel (en référencement, en vitesse d’affichage, en linking interne, …) alors dites vous que plus vous avez de billets et plus ce sera visible pour vous ;) (faut bien se motiver)

La raison pour laquelle le rythme de publication sur HSI n’a pas reprit est justement que j’essaye de voir si ces modifications apportent un bonus quelconque, je tente donc de garder un rythme similaire à celui qui existe depuis quelques mois. Encore 3-4 semaines à bosser dans les entrailles du blog (reste pas mal de billets à présenter différemment, quelques liens morts, …) et je pourrai tirer quelques conclusions à ce niveau … ou pas, mais au moins le blog sera nickel et ça me satisfera déjà pas mal ;)

21 Commentaires

  1. Flav  le  6 octobre 2009, 10:07 Répondre

    Il faudra bien que je m’y mette à un moment… Mais comme tu le dis, c’est fastidieux, surtout après 1500 articles dont 95% écrits sous un ancien template complètement différent… Allez hop sur m to-do list, qui n’en finira jamais !

  2. Séverin  le  6 octobre 2009, 10:25 Répondre

    Bonne petite liste. Je m’y met tout de suite ;)

  3. degseb  le  6 octobre 2009, 11:05 Répondre

    Wouarf ça fait un moment que je me dis que je devrais « nettoyer » aussi, mais l’ampleur me fait me fait peur :D

  4. Christophe  le  6 octobre 2009, 11:56 Répondre

    @Flav >> Oui j’imagine, faut découper genre par mois et faire 1 à 1 chaque w-e par exemple. Avec 1500 articles ça va déjà prendre un moment ;)

    @Séverin >> Go go, ;)

    @degseb >> J’avais aussi dit que je m’y mettrai lors de la v3 du blog (en mars), puis j’ai reporté longtemps aussi. Là je me devais de profiter à 100% de mon nouveau design et donc ajouter des miniatures images pour tous les articles donc du coup je m’y suis mit peu à peu mais reste du boulot…

  5. Maxime Viry  le  6 octobre 2009, 17:11 Répondre

    J’ai commencé cette démarche dans l’optique de la v2 de mon blog, ça prend un temps fou en effet !

    Excellent billet, j’y ai découvert deux plug-ins utiles !

  6. Miss Chocolat  le  7 octobre 2009, 9:16 Répondre

    Très intéressant, merci. Je vais penser à m’y mettre. J’ai déjà remarqué que des liens vers des videos youtube n’existaient plus…pas bien.

  7. agatzebluz  le  7 octobre 2009, 14:19 Répondre

    Juste une remarque, ton deuxième plugin s’appelle Broken Link Checker, sans s à link.
    Sinon, j’installe ça et je fais le ménage sur mon blog, 260 billets c’est encore pas trop !!!
    Merci pour ces astuces Christophe.

  8. Christophe  le  7 octobre 2009, 22:16 Répondre

    @Maxime >> Oui, mais je pense que ça vaut l’impasse de quelques billets car le nombre de visites combinées sur les anciens articles représentant quand même beaucoup de passage.

    @Miss chocolat >> Oui sur Youtube ça vit pas longtemps, faut retrouver les vidéos (pas tjs simple).

    @agatzebluz >> Juste pour le « s » en trop, j’ai pas fais gaffe je pensais qu’il recherchais plusieurs liens fautifs :) 260 billets c’est fait en 1 grosse journée je pense donc oui ça vaut la peine je pense :)

  9. Adrien  le  8 octobre 2009, 10:53 Répondre

    Très intéressant cet article, agrémenté de lien vers des plugins que je ne connaissais pas ! Merci beaucoup Christophe.

    Je « repprocherais » juste un dose de texte trop important nécessitant une concentration optimale. Vu l’appart, je ne regrette pas de m’être attardé à cette lecture :-)

  10. Christophe  le  9 octobre 2009, 10:53 Répondre

    Merci Adrien, je sais j’écris de longs articles mais c’est pour changer un peu des blogs de news rapide ou rien n’est vraiment développé (enfin j’essaye ;))

  11. See Mee  le  9 octobre 2009, 14:26 Répondre

    Merci Christophe pour ces conseils utiles. Pour ma part je suis prête à lire des articles un peu longs mais intéressants dans leurs sujets, développés dans leurs contenus, et dont l’auteur n’est pas « transparent ». ;)…
    Dans le même ordre d’idée que cet article, vous avez deux plugins : WP Update Message et Old Post Notifier, que Geekeries a présenté ici : http://www.geekeries.fr/articles/conseils-ameliorer-ergonomie-blog-wordpress/#post-3822

  12. agatzebluz  le  18 octobre 2009, 14:27 Répondre

    Bon j’ai traqué les dead links sans problème.
    Par contre, 404 notifier, je ne comprend pas bien comment corriger les erreurs qu’il me remonte …
    Quand il ne te met pas de referer pour la page en 404 et que c’est un bot de moteur de recherche qui bute sur une url qui n’existe pas, je ne vois pas comment faire.

  13. Maxime Viry  le  18 octobre 2009, 14:32 Répondre

    Même problème qu’agatzebluz

  14. Christophe  le  20 octobre 2009, 8:50 Répondre

    Et bien en fait, une fois que vous récupérez (via le flux RSS) les erreurs 404 (donc les url(s entrantes mais foireuses) => il vous suffit de rediriger ces dernières vers les bonnes pages. Soit via le fichier .htaccess, soit via un plugin wordpress (exemple : Redirection).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>