Vous êtes ici : Accueil » Salons / Expo »

LeWeb 2010 : Mes retours

conference

Après quelques jours à digérer (dans tous les sens du terme) un peu ce qu’il s’est passé sur place voici mon article retraçant un peu mes expériences durant ces 2 jours de LeWeb 2010.

Étant donné que je ne suis pas un habitué de ce genre d’évènement, voire même que je suis méfiant dés qu’il s’agit d’un regroupement « d’influents » (du web ou d’ailleurs), j’y suis allé un peu à l’aveugle sans trop rien en attendre. Et malgré mes interrogations autant dire tout de suite que j’ai apprécié LeWeb (et rien que ça c’est un joli tour de force des organisateurs ;))

LeWeb 2010 : Mes retours
Une fois sur place je me suis vite rendu compte que le beau planning que j’avais préparé allait sauter dans tous les sens. J’avais prévu de liveblogger les conférences mais au final les rencontres ont prit le pas sur ces dernières. Pas facile de ne pas discuter avec des gens que vous connaissez depuis des mois/années sur le web sans les avoir jamais rencontrés.

Je ne vais pas citer tous les gens croisés ou avec qui j’ai échangés quelques mots, ni ceux que j’ai revu avec plaisir car il y en aurait trop mais je dois avoir rarement autant parlé. Heureusement les buffets et les boissons étaient partout, ce qui rendait les conversations bien plus agréables.

Comme vous le savez tout ce qui traite des réseaux sociaux, etc. me gave un peu depuis quelques mois. Tout ce qui a trait à l’ego, à l’influence, l’e-reputation et autre me fatigue. Ca me parait tellement vain comme sujets que je redoutais un peu de me retrouver entouré de blabla marketing, business, … et j’ai été très étonné dans le bon sens. Bien entendu il y en avait mais il était possible de passer à travers assez facilement.

Même constat au niveau des conférences. Autant j’ai complètement zappé ce qui traitait de Facebook, des réseaux sociaux, etc. autant j’ai été captivé par toutes les conférences « charity » qu’il y a eu sur place. Et il y en a eu un certains nombre dont :

– la keynote d’introduction de Carlos Ghosn (PDG de Renault-Nissan)

– la conférence du Dr Bertrand Piccard (initiateur du Solar Impulse)

Shai Agassi (CEO et fondateur de Better Place). Très charismatique il est derrière un projet visant à remplacer le pétrole consommé dans les véhicules par un système de batteries électriques. La différence ici est de pouvoir changer de batterie comme vous feriez le plein d’un réservoir, le tout se fait en moins de 80 secondes. Il a aussi donné des chiffres assez concret niveau pollution, marché asiatique, etc.

Jack D. Hidary (Président de SmartTransportation.org) qui a parlé de mobilité et d’énergie.

Mel Young (cofondateur de Homeless World Cup, la Coupe du monde de football des sans-abri). Peut-être la conférence qui m’a le plus touchée, l’idée étant de mettre en contact des sans-abri du monde entier au sein d’une compétition qui rassemble tout le monde, à savoir un tournoi de football. Bien évidement le but n’est pas « que » de les faire jouer au ballon puisque derrière cela il y a un suivit effectué et que pour 70% des participants il y a un réel changement social qui s’ensuit. Simple, facile, concret, j’adore le concept !

A noter que la Homeless World Cup 2011 aura lieu à Paris, à ne pas rater (en tous cas j’essayerai d’y aller).

J’ai malheureusement raté tout ce qui s’est dit le jeudi à partir de 17h ayant mon train de retour à prendre (et oui, y’en a qui bossaient le lendemain matin ;)).

Moi qui ai de plus en plus envie de lancer des projets sociaux, altruistes et vraiment utile pour les gens qui en ont besoin ça m’a vraiment passionné et inspiré (faut vraiment que j’aille à TEDx, malheureusement l’édition 2011 de Paris est déjà complète :/).

Le concept des Ignite était très bien également, des mini passages de 5 minutes durant lesquels les intervenants présentaient 25 slides. Exercice difficile car si vous n’êtes pas dans le rythme ça donne assez vite un discours inintelligible. Parfois l’intervention ne se fait pas directement sur le service complet mais plutôt sur un seul aspect de celui-ci. Un exemple avec Ricardo Sousa à propos des jeunes entrepreneurs.

Pour revoir toutes les conférences c’est sur la chaîne Youtube dédiée.

Du côté des start-up je suis passé assez rapidement dessus, m’arrêtant juste aux stands Alenty et TumbUp quand aux Workshop heu bein…. j’en ai fais aucun :) (les seuls pouvant m’intéresser étaient ceux de Google mais soit les heures ne tombaient pas bien, soit ils étaient plein à craquer).

Le mercredi soir les « VIP » étaient invités à la Mairie de Paris pour une soirée champagne/nourriture moléculaire (largement surfait comme concept comparé au goût que ça a ^^). Je ne connaissais pas le bâtiment qui est plutôt impressionnant et sympa.

En fait les quelques petits désagréments qu’il y a eu sur place (et que j’ai vu, je ne prétend pas avoir été partout tout le temps) sont indépendants de l’event en lui-même : neige, pénurie de taxis, … Il y a juste peut-être un peu de cafouillage le premier jour au matin lors de la remise des badges (certains devaient être refait sur place), j’ai trouvé l’espace bloggueur/presse un peu petit et la zone start-up un peu perdue dans un coin.

Bref pour une première expérience LeWeb j’ai trouvé ça plutôt très réussit (c’est pas mal l’avis général d’ailleurs, une fois retranché ceux qui critiquent juste pour le sport ou ceux qui n’y sont pas allés) et c’est une assez bonne surprise en ce qui me concerne car je ne m’y attendais pas forcément. D’autant plus que j’imagine que ceux qui étaient là pour vendre quelque chose, faire du networking, avaient un objectif concret, etc. ont pût se faire beaucoup plus plaisir que moi qui n’était là qu’en « touriste ».

Un très bon LeWeb 2010 ! Encore un énorme merci à Loïc, Géraldine, Stéphanie et tout le reste de l’équipe pour l’organisation et l’invitation !

Ps: Je vous ai dis que la cuisine moléculaire c’était pas top? ;)

3 Commentaires

  1. Aurélie Duclos  le  15 décembre 2010, 15:15 Répondre

    Merci pour ce retour sur les éléments peut-être moins connus de la manifestation – pour ma part je fais partie de ceux qui ont critiqué (ici : http://bit.ly/hsmyPM), mais pas tant sur le fond que sur la forme : cet événement est extrêmement élitiste (cher), fait la part belle aux mastodontes du web, a un côté hype et branchouille relativement exaspérant un peu comme peuvent l’être les soirées jet-set (et avec Bob Sinclar on n’en était pas très loin). Je suis contente de lire les initiatives dont vous parlez, ça remonte un peu le niveau je trouve, et ça fait moins nombriliste. Merci !

  2. Chris  le  15 décembre 2010, 15:51 Répondre

    Bonjour Aurélie,
    au niveau des tarifs je penses qu’il faut relativiser un petit peu (même si je trouvais ça cher aussi à la base). D’une part il y a des billets moins cher à la prévente, pour les étudiants, les freelance, etc. et d’autre part ceux qui paient « plein pot » (2000 euros) sont généralement soit des personnes qui en ont les moyens (gros boites),soit des gens qui ont des objectifs précis comme de lever des fonds, vendre un service, etc. (et là c’est un investissement qu’ils font pour booster leur projet).

    Après pour le côté « star du web » sincèrement je ne l’ai pas vraiment sentit, j’ai croisé Robert Scoble, Dennis Crowley le fondateur de Foursquare, etc. et ils étaient plutôt très abordable et « relax ». Mais j’imagine que certains doivent être exaspérant oui ;) Comme il y en a dans la vie de tous les jours. Au contraire j’ai même été plutôt agréablement surpris de leur comportement classique, parfois difficile de les différencier des simples participants.
    je dis ça et pourtant généralement j’aime bien « afficher » les comportement mégalo, gros égo, etc :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>